Ce qu’on peut faire le week-end en cuisine pour etre tranquille en semaine.

Bildergebnis für Ce qu'on peut faire le week-end en cuisine pour etre tranquille en semaine.

Comment prevoir un repas improvise ? Comment se defaire de l’habitude des plats prepares industriels qui font qu’il n’y a qu’a

ouvrir le frigo ? Les preparer vous-meme une fois par semaine ! (ou par quinzaine). Au moins les produits seront de premiere

qualite, propres a vous rassasier sainement. Vous passerez entre une et deux heures, ce jour-la, selon vos ambitions et votre

appetit, mais ensuite vous serez tellement libere.es !

Pour deux repas par jour, je ne passe pas plus de dix a quinze minutes en cuisine chaque jour (sauf le fameux jour ou je

prepare les bases).

  1. Du bouillon de poulet.

Ce bouillon servira de base aux potages, ou d’eau de cuisson du riz et du quinoa. La preparation est quasi nulle : jeter tous les

ingredients non peles dans une casserole d’eau. La cuisson va durer environ deux heures, sans surveillance. Laissez ensuite

refroidir le bouillon en casserole quelques heures avant de le transvaser dans un recipient. Vous le conserverez une semaine au

refrigerateur ou trois mois au congelateur. (astuce : vous pouvez le congeler dans un bac a glaçons pour avoir des portions).

— Choisissez un bon poulet bio ou de ferme. Reservez ce que vous souhaitez manger (les blancs, les cuisses…) puis faites le

bouillon avec ce qui reste de carcasse ou de la viande adhere encore et rajoutez 1 poireau, 1 oignon, 1 carotte, du vin

blanc et un bouquet garni.

— Cuisez le bouillon plusieurs heures a feu tres doux.

— Lorsque c’est cuit, filtrez le bouillon, utilisez les legumes et les miettes de viande restantes, puis laissez refroidir et

degraissez-le une fois froid.

Voir ici, sur les vertus du bouillon de poulet et sa recette :

https://nutritionsante.ch/media/859afa36396d2622ffff80c9a426365.pdf

  1. Deux variétés de soupes mixées au gout réconfortant.

— Coupez un oignon et faites le revenir dans l’huile ou une graisse vegetale.

— Faites aussi revenir les legumes pendant quelques minutes en remuant egalement, avant de mouiller avec un peu d’eau

(jusqu’a hauteur des legumes).

— Laissez cuire la soupe a feu doux et a couvert puis laissez-la refroidir. Éventuellement, mixez-la.

— Versez-la dans des petits recipients et congelez-la. Vous en decongelerez la portion utile un jour de flemme de cuisiner.

— Quelques bons mariages : carotte et cumin, carotte et coriandre, blanc de poireau et pomme fruit, potimarron et coriandre,

patate douce et citronnelle, betterave rouge, citron et cumin, chou rouge, cannelle et flocons de chataigne, concombre et

aneth…

Plein de recettes de fabuleuses soupes ici : https://www.papillesetpupilles.fr/tag/soupe/

  1. Du roti de boeuf ou de porc à four doux.

Faites cuire a four doux (en hypocuisson, a 85°c) des rôtis de viande. Vous obtiendrez une quasi charcuterie, cuite comme un

jambon a l’os. Sans aucun additif ni sel, et vraiment delicieuse. Une reserve de viande cuite pour vos sandwiches, woks et

pique-niques de midi.

Rosbif. Dans une poele bien chaude, dans un fond de matiere grasse, faites saisir un rosbif de 600g durant 30 secondes de

chaque côte. Deposez-le ensuite sur la grille, dans le four prechauffe a 85°c. Laissez cuire 1 heure. Conservez jusqu’a cinq

jours au frigo, sur une assiette (pas dans un recipient ferme).

Porc. Placez le rôti dans un plat, sans assaisonnement. 3h30 pour 900gr a 85°. Un filet de porc de 600g cuira 2h30.

— Un bon gros magret de canard et un filet de dinde cuiront de 30 a 45 minutes.

— Le principe des hypocuissons : Hypocuire consiste a cuire une viande, un filet de volaille ou un poisson au four electrique a

basse temperature (85°c). La texture et la saveur sont incomparables, la cuisson est inratable.

— Le tableau complet des durees de cuisson se trouve la :

https://chefdecuisineluisperrone.files.wordpress.com/2001/04/tableau-de-cuisson-basse-temperature.pdf

  1. Des fournées de cookies

Ce sont des biscuits tres faciles a faire et que l’on peut customiser tant qu’on veux. Noisettes, noix, graines de sesame, de

tournesol, de courge, noix de pecan, raisins, pepites de chocolat, cranberries, morceaux de dattes, d’abricots secs, de pommes

crues… Utilisez du beurre cru, de la farine bio, du sucre rapadura… Conservez-les dans une boite en fer.

Des cookies en-veux-tu en-voila, c’est ici : http://www.lesfoodies.com/recettes/cookies

  1. Des oignons hachés conservés dans l’huile.

— Hachez un ou deux oignons assez finement, et mettez les dans un bocal ou une boite plastique. Recouvrez-les d’huile

d’olive.

Ils vous feront la semaine et vous disposerez d’une reserve toute prete a disposer sur les crudites.

Option super-organisee : faites-les deja suer a la poele. Conservez-les aussi sous huile au frigo. Vous gagnerez dix precieuses

minutes pour vos plats au wok, vos potages du jour, que sais-je encore ?

  1. Une salade lavée et prete à l’emploi (pour 6 jours).

Apres avoir achete ou cueilli votre salade, lavez-la directement, dans un bac d’eau fraiche. (ne pas faire couler l’eau du robinet

a toute puissance sur les feuilles, cela les abime).

Examinez bien les côtes, quitte a relaver deux fois. Ensuite essorez, et gardez-la dans un grand bac plastique tapisse d’un

torchon propre, que vous refermerez sur la salade, sans mettre de couvercle.

La salade, de cette façon reste belle jusqu’a 6 jours, et vous piocherez dedans au fur et a mesure des repas pour une salade

minute.

  1. Des légumes cuits au four et conservés dans l’huile.

C’est une reserve de legumes cuits pour plusieurs jours (vous pouvez meme en congeler une partie). Donc, vous prenez ce

qu’il vous faut dans votre reserve de legumes conserves a l’huile, et vous n’avez plus qu’a rechauffer et customiser (herbes,

graines concassees ou germees).

— Faites braiser des legumes de saison a four chaud a 180°C pendant 40 minutes : poivrons, aubergines, courgettes en ete ;

potimarron, patate douce, carotte, ciboule en hiver.

— Conservez-les en recipient hermetique au refrigerateur, dans l’huile.

— Dans le meme four, faites braiser simultanement des languettes d’aubergine et de courgette. Vous les conserverez de la

meme façon ; elles se gardent alors dix jours. Vous fourrerez ces languettes de creme d’aubergine ou de hachis, vous les

fermerez avec une pique en bois. Je les sers parfois comme « tagliatelles » avec une sauce bolognaise, pour changer du ble

qu’on consomme trop.

— A utiliser rechauffes a la vapeur ou a la poele, en caviar vegetal, mixes avec votre epice favorite pour un dip savoureux,

mixes avec du bouillon pour une soupe express, ecrases au presse-puree pour un parmentier au four, avec plein de beurre

cru pour une puree reconfortante.

  1. Des pancakes de légumes pour des collations ou des piques-niques.

Avec un restant de legumes, de la farine, du lait, un oeuf, faites des pancakes ! A manger chauds ou froids, en collation sur le

pouce, en lunch box ou au souper avec une salade, ils remplaceront le pain pour ceux qui l’evitent.

— La base, c’est : 1 jaune d’oeuf + 20 cl de lait + 100g de farine + les legumes que vous aimez, decoupes en julienne.

— Melangez la farine, le lait, et le jaune d’oeuf battu. Ajoutez les legumes, saler, poivrer.

— Dans une petite poele, faites chauffer un peu d’huile et faire rissoler une petite quantite de la preparation pendant 2 a 3

  1. Retourner le pancake et cuire l’autre face. Deposer sur un papier absorbant et laisser refroidir. C’est tout.
  2. Du pesto à conserver dans l’huile.

Profitez de la saison des herbes pour faire vos propres pestos, qui se conserveront plusieurs semaines au frais, et

assaisonneront les soupes, tartines, fromages blancs, potees de legumes.

Soyez inventifs, il n’y a pas que le basilic ! L’ail des ours, les orties , la roquette et le persil peuvent etre utilises pour vos

pestos maison.

Plein de recettes ici : https://www.bioalaune.com/fr/actualite-bio/23528/10-recettes-qui-changent-des-pesto-originaux

  1. Des « trempettes ».

Ces cremes qui permettent d’improviser en cinq-sec une belle petite dinette : du caviar d’aubergines (se garde 3 jours au

frigo), de la tapenade (3 semaines), de la cervelle de canut (fromage aux herbes acidule) (3 jours)…

Allez voir par la : https://www.ricardocuisine.com/recettes/entrees/trempettes-et-tartinades-salees

  1. De la mayonnaise maison

Decouvrez les plaisirs de la mayonnaise maison ! Grace aux trucs repris sur le blog indique ci-dessous, vous ne pourrez plus la

rater. C’est un plaisir, car vous pouvez la customiser avec des herbes, des capres, des cornichons, du tabasco, en etant sur de

la qualite de votre huile. A conserver au refrigerateur, pas plus de trois jours.

Les secrets de la mayonnaise, c’est par la : https://www.myparisiankitchen.com/fr/plus-loin/bases-culinaires-salees/45-

mayonnaise

  1. Autres idées…

— Cuisez une douzaine d’oeufs durs. Des qu’ils sont froids, conservez-les au frigo. Consommez-les dans un delai de cinq

jours.

— Lavez et parez les légumes de la semaine. Blanchissez ceux que vous ne consommerez pas dans les dix prochains jours et

congelez-les. Chaque soir, vous decongelerez une part de legumes. Le lendemain, il suffira de quelques minutes pour

terminer la cuisson du plat.

— Lavez des legumes et des fruits frais. Vous les transformerez en jus sur le pouce.

— Concoctez une sauce cuite, comme du coulis de tomate, qui viendra a point pour relever un plat au wok.

— Vous aurez aussi prevu en stock des olives, des graines, du parmesan, tout ce qui vous permettra d’agrementer les

salades croquantes sans coup ferir.

— Cuisez (en mode classique, et non plus en hypocuisson) du pain de viande ou des boulettes maison, qui depanneront afin

de preparer un casse-croute en un instant ; ou pour un soir de flemme. Se conservent cinq jours au frigo.

— Poelez quelques noix ou amandes. En Bresilienne : faites griller dans une poele sur feux doux, sans huile, avec un peu de

sel marin fin, des noix diverses concassees (cajou, courge, cerneaux, bresil, amandes, etc).

— Compotez a la vapeur douce ou en casserole des fruits de saison. Accompagnes de noix fraiches ou grillees, ce sera un

en-cas hors pair, un dessert improvise… Ces compotes se conservent au froid, sous recipient hermetique, pendant 4 jours.

— Cuisez 500 g de riz et 500 g de quinoa (doses familiales) dans le bouillon que vous venez de realiser. Conservez-les au

frais, en recipient ferme. Ajoutez-en dans un casse-croute improvise. Pour un plat complet, rechauffez-les a la vapeur lors

de la cuisson des legumes du repas. Ou rechauffez-les au four doux lors d’une hypocuisson.

— Preparez une pate à crepe classique. Faites cuire quelques crepes. Gardez-les au frigo jusqu’a cinq jours. Vous

improviserez un repas en quinze minutes en les fourrant de restes de la veille (legumes et poulet, par exemple), d’un peu

de sauce et hop au four a basse temperature pendant 30 minutes. Pas besoin de bechamel puisqu’a cette temperature, rien

ne seche. Ces crepes en version plus sucree peuvent etre un en-cas bienvenu pour la collation d’apres-midi.

Et maintenant, qu’allez-vous faire de tout ce temps gagné ?… 🙂

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s